Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 16:19

En effet leur incompétente va au delà de tout ce que l’on aurai pu imaginer.

 

 - Apres que l'ASE a abandonné mon fils de 17 ans dans la rue pendant trois mois sans m’en

   informer, alors que j’ai toute mon autorité parentale.

- Laissé perpétrer des actes de violences sur lui par des jeunes au sein même du foyer qui l’avait

  en charge.

- Avoir refusé qu’il puisse lui-même déposer une plainte pour ces mêmes actes de violence.

 

   L’ASE ce distingue a nouveaux dans cette maltraitance institutionnel qui la caractérise.

 

   Ma fille de 14 ans est en fugue depuis 5 jours et les services de la protection de l’enfance ce

   garde bien de me le faire connaître.

 

- Apres qu’elle est pris contact a plusieurs reprise avec son éducateur, pour lui faire par de son mal

   être et des problèmes quel rencontre au sein de sa famille d’accueil et au collège.

-  Qu'elle ait fait plusieurs fugues et tentatives de suicides Celui-ci la tout simplement envoyer

    balader de son bureau, sans même chercher à la retenir dans sa fuite et voyant que l’on ne

    l’écoutait pas elle a même essayer de se tailler les veines.

 

    Pourquoi sont ils la, pour aider les enfants, les protéger ou seulement les voler aux familles pour

    ce remplir les poches et laisser les enfant dans un désarrois total.

 

Non assistance à personne en danger Art. 223-6 du code pénal

Mise en péril de mineur Art. 227-15 du code pénal

Mise en danger d’autrui par négligence Art. 121-3 du code pénal

Atteinte involontaire à la vie Art. 221-6 du code pénal

Rétention d’information

Fausse déclaration

Dissimulation de preuves

Faux et usage de faux

Abus de pouvoir….

Visant a fausser toutes les décisions  judiciaire sur la mesure educative concernant ma famille.

Art. 434-4, 441-1.......

La liste est longue, et de la part de professionnels cela est encore plus grave, surtout encouragé par la juge pour enfant.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by senorita
commenter cet article

commentaires

annie 19/03/2011 03:00



que dire des infirmieres scolaires en mal de sensation fortesdu secteur de maubeugesi ce n est la meme chose



Bruno Kant 01/01/2011 19:45



Vous devriez faire appel de cette lettre. Sur le fond, le juge constate que Erika est en fugue et chez vous, mais il ne s'en émeut pas, il ne relève pas d'urgence, ou il aurait lui-même informé
la police de sa présence à votre domicile. On peut en conclure que Erika n'est pas en danger chez vous. Relisez bien l'article 375 du code civil.



Bruno Kant 30/12/2010 14:21



Vous vous êtes donc finalement fait avoir quand même. Au cours de l'hivers puis du printemps 2009, vous auriez du répondre, énergiquement, en saisissant la première présidence. Je crois qu'à
l'époque, vous aviez préféré laisser couler, en attendant une banale audience auprès de la cour d'appel - ou de confirmation des jugements de première instance.


Vous avez donc perdu toute une année. Maintenant, vous pourriez faire appel de cette correspondance du juge pour enfant - vous n'avez que peu de jours pour le faire. Cela vous donnerait une
opportunité pour secouer la cour d'appel, elle pourrait refuser votre appel d'une simple correspondance du juge pour enfant...


A la cour d'appel, vous pourriez surtout faire valoir un élément nouveau: Erika a fugué, elle semble aussi avoir exprimé son point de vue. Une fugue, c'est grave. Dans ces procédures qui le
concernent, l'enfant doit être entendu. Cela ne peut pas être aussi simplement balayé ou renvoyé aux calendes grecques comme ce juge le fait, il envisage de patienter jusqu'à ce qu'un expert
daigne recevoir puis rendre un rapport... Avec autant d'enfants placés, le juge aura toujours de tels prétextes pour refuser d'audiencer - "on attend toujours le rapport ou avis de Mr ou Mme X".


Toutes les décisions de la cour d'appel s'imposent, y compris au juge pour enfant? C'est faux, c'est erroné. Le juge pour enfant peut à tous moments
modifier ses mesures, il n'y a pas de véritable autorité de la chose jugée lorsque le juge pour enfant est saisi.


C'est ce même juge pour enfant qui vous suggère de "prendre attache avec votre avocat", qui vous suggère "d'aller vous faire mieux conseiller"? Qu'est-ce qu'ils sont vulgaires ou grossiers, ces
magistrats.



senorita 01/01/2011 12:23



Merci Bruno, vous avez raison ses gens t'en que l'on ne les bouscules pas un petit peux rien n'avance.



pauly 28/12/2010 13:53



moi aussi je suis entrain de subir le gagne pain de l aide sociale a l enfance car on m a pris mon fils sur mensonges du pere alors que je suis divorcee depuis 2008 a lage de 11 ans on m a pris
mon fils me le laissant voir tres peu mon fils communique avec moi avec les portables des copains nous pouvons nous dire que nous nous aimons tres fort pour la vie il m envoi des textos que je
garde precieusement je lui avait envoye une carte postale pour son anniversaire en  decembre 2008 que le service social lui a donne enmars 2009 lorsqu il m appelle il me dit toujours que
quand il pleure il regarde ma photo et les larmes s arrettent de couler il m a dit que j etais son rayon de soleil pour la vie a l heure actuelle l aide sociale a l enfance a reconduit le
placement pour 2 ans alors que je n ai rien fait rien dit je ne reconnaitrai pas mon fils car depuis le 12 02 2008 il a du changer  il faut que j attende jusqu en 2012 sans etre sure de le
recuperer ou 2014 lors de sa majorite l aide sociale a l enfance a tout brise pour avoir leur gagne pain et se tenir au chaud il est vrai qu averc des mensonges ils s en tirent tout le temps et
font combien de malheureux --------------je compatie avec ton temoignage mais que peut t on faire  a part d etre plusieurs et de faire une mobilisation



ARZEL 19/12/2010 18:21



 bonjour,


sincérement de tous coeur avec vous , il est abérant de lire pareil chose ils osent parler de protection de l'enfance en placant un enfant à l 'autre bout du pays!!!


on sent dans le courier du juge toute son incompétence et l arrogence qui les carractérises , ca fait vraiment peur c'est le monde à l envers le mal devient le bien etc...  que peut on faire
face à ce manque d intelligence généralisé de ce millieu ou les interet ECONOMIQUE ou l emploie facile de certain priment sur l'interret des familles et des enfants en particulier 


cordialement



Présentation

  • : Association SOS Parents Abusés © Créé le 2 janvier 2009
  • Association SOS Parents Abusés © Créé le 2 janvier 2009
  • : A l'origine les villages SOS ont été créé, pour recueillir les enfants orphelins. les responsable du villages de Marly les valenciennes ce comporte de la même façon pour les enfants qui ont encore des parents, pour cela les éloigner et tous les prétextes sont bon. Mon combat récupérer mes enfants, placés par la justice, et en famille d'accueil dans ce Villages SOS. C'est une lutte silencieuse à armes inégales © Chaque année des milliers de familles sont brisés par ce système
  • Contact

SOS Parents abusés

Chaque année des milliers de familles ce retrouvent confrontés au placement abusif des leurs enfants sans danger ni maltraitance, juste sur des risques potentiels ou suspicions, déclenché sur de simple dénonciations calomnieuse. Ce climat hostile a généré ses dernières années met un doute sur les réels motivation du service de la protection de l’enfance.
Cela met en danger tous ces enfants en pertes de repères et met inutilement en souffrance des familles, cela coûte chaque année des milliards, comme nous le fait remarqué la cour des comptes.
Seule a penne 20% des placements effectués cet avéré de la maltraitance, mais on maintien malgré tout, les autres enfants placés souvent dans des conditions psychologique déplorable, qui est apparenté a de la maltraitance « institutionnel ».
Les parents ce mobilisent pour faire respecter leurs droits et ceux de leurs enfants et maintenir un lien que certains essais de détruire coûte que coûte, par ses services qui ce disent protéger les enfants, en ne respectant pas leur droit de visites, téléphonique, s’opposant au rapprochement, mais aussi en ne respectant les personnes qu’ils sont.©

Web Radio des Parents

Votre radio sur Facebook


Pages