Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 12:00

Préserver la fratrie,
c'est créer un lien familial indestructible

L'éthique d'un SOS Villages d'enfant


Les villages d'enfants SOS accueillent des frères et soeurs orphelins, abandonnés ou dont la situation familiale perturbée nécessite un placement de longue durée. L'objectif est de redonner à ces frères et sœurs, séparés de leurs parents, le bonheur de grandir ensemble dans la chaleur et la sécurité d'une vie familiale.

En France, il est difficile de placer les fratries de 3 enfants et plus dans des familles d'accueil traditionnelles. Leur séparation est trop souvent inévitable. En particulier dans les foyers, où les enfants sont répartis par groupe d'âge. L'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) ou le juge peuvent demander à SOS Villages d'Enfants de les accueillir tous ensemble.

Vivre le lien fraternel est un gage d'équilibre pour le futur. Il aide les enfants à faire face à la situation de rupture que représente la séparation provisoire ou définitive de leurs parents. Elevés ensemble, frères et soeurs poursuivent leur histoire commune et tissent ensemble le fil d'une nouvelle vie.

 

 

Au mois de juin SOS villages à Marly veut ce débarrasser d’un enfant pour des problèmes soit disant de comportement sur la bonne fois de ses gens et sans en apporter aucune preuve par des spécialistes indépendant a leur structure, ils disent à la juge "on peut pas garder les autres parce qu’ici on préserve les fratries".
On disloque donc ma famille dans plusieurs familles d’accueil, mais l’enfant concerné reste au SOS villages à Marly parce que soit disant on a pas d’endroit pour l’accueillir, a par que lors de la dernière audience de septembre certaint avait déjà trouver pour lui un lieu qui le prenais en charge immédiatement.

Et ils me parlent de confiance ?

Je laisse un droit de réponse aux personnes concernées par cet article, mais les commentaires anonynes, irrévérencieux, agressif ne seront pas publiés.

Partager cet article

Repost 0
Published by senorita - dans Abus
commenter cet article

commentaires

nadine 04/02/2010 03:07



L'AEMO -association olga spizer-(assistance educative 90 AV de flandre 75019) m'a convoquée a deux reprises ou je n'ai pas eu la possibilité de me rendre suite a une collique nephretique et
enceinte de 7 mois;tout en sachant que (j'ai toujours etait presente a toute convocations depuis 2004 ) a l'epoque j'avais saisie le juge pour instauré des visites avec son"geniteur"pour ne pas
couper les ponts et qu'elle puisse connaître son "pere" or personne ne ma tenue au courrant des audiances,ni des convocations au commissariat.le 1/02/1010  j'ai deposée ma fille a son ecole
comme a son habitude puis a 9h15 la police est intervenue pour la placer au centre l'essor neuilly "mecs quennessen"79 BIS rue de turenne  j'ai pour ma part eu beaucoup de mal a savoir ou elle
se trouvait, ce qu'es devenue et ou etait (ma fille 6ans) perdue,et,éfondrée j'ai appelée le "pere" alors qu'il n'etait pas surpris mais au courrant et ne ma guére prevenue . je n'ai reçue aucune
convocation de juge Mme ROCHET aucune ordonnance  de placement..je n'ai jamais été convoqueé au commissariat . j'en ai pris connaissance le 1/02/2010 a 17 h suite a un appel de mr michel leroy
.l'ordonnace date du 21/01/2010 IL NE ME RESTAIT QUE 4jours pour faire appel j'appel c'est un complot et c'est de l'abus de pouvoir de la part de mme A.Rochet juge des enfants et vice presidente.
on a rien a reprocher a ma fille qui est une enfant sage et studieuse,polie, toujours le sourire au visage,tres forte en lecture et en calcul; etant femme seule je pense l'avoir bien eduquée et
assouvie sa curiosité en fesaint des sorties parc asterix,disnez,center parc,de nombreux voyages comme aller en republique dominicaine a le rencontre de dauphins,djerba,maroc je lui fête tout ses
anniversaires avec les amis de son choix .... a condition quelle m'apporte des bonnes notes! son pere (geniteur) se fou de son etat general, il envoi la pension "ridicule" de 150€ un mois sur deux
parfois tout les trimestres
ma fille est une enfant qui se trouve actuellement en danger dans cet etablissement sa scolarité en ai perturbée elle n'a plus de point de repere elle refuse de manger et reclame sa mamie son
tonton et moi meme a longueur de temps ... jai passée ma premiere nuit dans ma voiture en esperant l'appercevoir...sans resultat; je veux recuperer mon enfant je suis partie faire appel ce matin
,mais ca prendra du temps malgrée les erreurs grossiére qu'a fait le juge en detruisant ma fille et ma vie...je n'arrive plus a manger,ni dormir...  je veux ma fille, C'est ma vie ,Que
faire??


Présentation

  • : Association SOS Parents Abusés © Créé le 2 janvier 2009
  • Association SOS Parents Abusés © Créé le 2 janvier 2009
  • : A l'origine les villages SOS ont été créé, pour recueillir les enfants orphelins. les responsable du villages de Marly les valenciennes ce comporte de la même façon pour les enfants qui ont encore des parents, pour cela les éloigner et tous les prétextes sont bon. Mon combat récupérer mes enfants, placés par la justice, et en famille d'accueil dans ce Villages SOS. C'est une lutte silencieuse à armes inégales © Chaque année des milliers de familles sont brisés par ce système
  • Contact

SOS Parents abusés

Chaque année des milliers de familles ce retrouvent confrontés au placement abusif des leurs enfants sans danger ni maltraitance, juste sur des risques potentiels ou suspicions, déclenché sur de simple dénonciations calomnieuse. Ce climat hostile a généré ses dernières années met un doute sur les réels motivation du service de la protection de l’enfance.
Cela met en danger tous ces enfants en pertes de repères et met inutilement en souffrance des familles, cela coûte chaque année des milliards, comme nous le fait remarqué la cour des comptes.
Seule a penne 20% des placements effectués cet avéré de la maltraitance, mais on maintien malgré tout, les autres enfants placés souvent dans des conditions psychologique déplorable, qui est apparenté a de la maltraitance « institutionnel ».
Les parents ce mobilisent pour faire respecter leurs droits et ceux de leurs enfants et maintenir un lien que certains essais de détruire coûte que coûte, par ses services qui ce disent protéger les enfants, en ne respectant pas leur droit de visites, téléphonique, s’opposant au rapprochement, mais aussi en ne respectant les personnes qu’ils sont.©

Web Radio des Parents

Votre radio sur Facebook


Pages