Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 11:28

Lors de placement des enfants en famille d’accueil, le maintien des liens entre l’enfant et le parent s’avère complexe. Le droit de visite ne s’exerce plus, ou mal, de façon intermittente, conflictuelle. En réponse à ces problèmes, de nouvelles réponses professionnelles ont vu le jour, elles ont été appelées : visites en lieu neutre, visites médiatisées, supervisées, encadrées, accompagnées, réglementées, protégées, thérapeutiques… Le flou sémantique est constant, y compris du côté des juges qui parlent tour à tour de : droit de visite, de droit de visite médiatisé, droit de visite organisé de manière encadrée, de droit de visite accompagné, de droit de visite avec encadrement éducatif… Si l’accent sur la notion de droit est constant, les modalités d’exercice de ce droit restent fluctuantes d’un juge à l’autre. S’agit-il de l’exercice d’un simple droit inaliénable, de médiatiser, d’encadrer ou d’éduquer ? Que peuvent en dire les professionnels, les parents, mais aussi les enfants sur cette intervention supposée les aider ? Peut-on évaluer les effets de cette intervention sur le maintien des liens et sur la qualité de ces liens ? La visite parent enfant en présence d’un tiers, droit ou contrainte ?
La médiation thérapeutique est faite pour enfants de parents malades mentaux
Je crois que c’est cela qu’on essai de mettre en place pour mes visites avec mes petits, et qui n’a plus rien a voir avec la neutralité d’une médiation afin de recréer un lien brisé par les institutions en faute, d’un placement et maintient abusif, sans motif concret, et ils n’essai pas de réparer une erreur commise par d’autre, mais ils s’enfonce dans leur arguments plus que pitoyable, afin de justifié le placement, au lieu de stopper les dégâts, « d’une fissure qu’ils veulent réparé avec du sparadrap ». A quand une vraie protection de l’enfance et non une mascarade organisée par des pseudo professionnel, intéressé par l’appât du gain plutôt que pas le bien être des enfants, ce cachant derrière les apparences et refusant d’admettre leurs erreurs, imbu de leur fierté et certainement pas prêt de descendre de leur piédestal.
Une Médiation digne de ce nom, avec de vrai professionnels et non des bénévoles (ex : mère au foyer, femme de médecin, etc..) qui n’on aucune formation en ce domaine, et donc mette en danger psychologiquement les enfants par leur incompétence.
Ce qu'était mes visites avec B.... Médiation, conviviale, ou un lien mère enfant existait:



 Ce Qu'elles sont devenues rare et surveillé:

 

 

Visite onnaing avec mes enfants


Le scandale des points-rencontres

Je laisse un droit de réponse aux personnes concernées par cet article, mais les comentaires anonynes, irrévérencieux, agressif ne seront pas publiés.

Partager cet article

Repost 0
Published by senorita - dans Abus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association SOS Parents Abusés © Créé le 2 janvier 2009
  • Association SOS Parents Abusés © Créé le 2 janvier 2009
  • : A l'origine les villages SOS ont été créé, pour recueillir les enfants orphelins. les responsable du villages de Marly les valenciennes ce comporte de la même façon pour les enfants qui ont encore des parents, pour cela les éloigner et tous les prétextes sont bon. Mon combat récupérer mes enfants, placés par la justice, et en famille d'accueil dans ce Villages SOS. C'est une lutte silencieuse à armes inégales © Chaque année des milliers de familles sont brisés par ce système
  • Contact

SOS Parents abusés

Chaque année des milliers de familles ce retrouvent confrontés au placement abusif des leurs enfants sans danger ni maltraitance, juste sur des risques potentiels ou suspicions, déclenché sur de simple dénonciations calomnieuse. Ce climat hostile a généré ses dernières années met un doute sur les réels motivation du service de la protection de l’enfance.
Cela met en danger tous ces enfants en pertes de repères et met inutilement en souffrance des familles, cela coûte chaque année des milliards, comme nous le fait remarqué la cour des comptes.
Seule a penne 20% des placements effectués cet avéré de la maltraitance, mais on maintien malgré tout, les autres enfants placés souvent dans des conditions psychologique déplorable, qui est apparenté a de la maltraitance « institutionnel ».
Les parents ce mobilisent pour faire respecter leurs droits et ceux de leurs enfants et maintenir un lien que certains essais de détruire coûte que coûte, par ses services qui ce disent protéger les enfants, en ne respectant pas leur droit de visites, téléphonique, s’opposant au rapprochement, mais aussi en ne respectant les personnes qu’ils sont.©

Web Radio des Parents

Votre radio sur Facebook


Pages